samedi 5 janvier 2008

Petite revue de web...

En attendant mes nouvelles expériences avec l'iLiad (je viens de récupérer l'objet, et j'ai déjà quelques idées de nouveaux usages à tester), quelques liens rapides pour marquer des billets non restitués dans mes fils RSS et qui parlent de livres numériques.

  • Pierre Assouline nous confirme qu'Europeana s'appellera bien Europeana, comme son actuel prototype.
  • Livres Hebdo nous... livre la synthèse d'une intéressante enquête menée auprès de groupes d'édition concernant les eBooks : ça les laisse perplexes. Hum, ça se voit dans les rayons des librairies numériques... mais ça ne doit pas faire l'affaire de Viviane Reding, qui aimerait davantage d'investissement dans l'économie numérique. Hum encore... toujours aussi light en matière de réalisme économique, notre chère Commissaire. Faire une analogie entre le Kindle et l'iPod pour en déduire qu'il y a des opportunités économiques à saisir pour les éditeurs de livres, quand on connaît les chiffres de l'édition musicale, il fallait quand même oser !
  • Le même Livres Hebdo organise, le 10 janvier prochain, une présentation des lecteurs ePaper du marché et une table ronde sur les applications pour l'édition.
  • Livres Hebdo toujours, nous rappelle l'initiative de Babelio qui propose aux éditeurs de développer la critique des blogueurs sur leurs ouvrages, à condition qu'ils les offrent. "Masse critique" : le bon vieux "service de presse" adapté à l'univers des blogs, en somme. Intéressante initiative je trouve, qui visiblement a eu du succès auprès des blogueurs, d'après le billet du blog de Babelio. Babelio à cette occasion évoque une limitation de ce projet pilote, notamment en raison de frais postaux. Ne serait-ce pas l'occasion de diffuser aux blogueurs des versions électroniques des ouvrages, à lire sur un livrel ? Reste bien sûr et comme toujours la question des DRM, mais l'idée pourrait être creusée, reprise et développée, par Babelio... ou pourquoi pas par un vendeur de livrels, qui pourrait ainsi faire conjointement la promotion de son terminal et des ouvrages payants disponibles en version numérique.
  • Livres Hebdo enfin nous propose la synthèse de deux études sur la définition d'un portail de eCommerce collectif pour les libraires indépendants. Des informations intéressantes qui permettent de combattre quelques idées reçues sur ce qui se vend et comment.
Bon, je crois que je vais restituer le fil RSS de Livres Hebdo dans ce blog, trop de choses intéressantes à y lire !

Aucun commentaire: