lundi 7 janvier 2008

iLiad et ouvrages de dames

Comme promis, je reprends mes tests d'utilisation de l'iLiad.

Parmi mes multiples "hobbies", je pratique le tricot et le crochet. Cela en fera sans doute rire certains, mais cette activité connaît un étonnant renouveau grâce au web : outre les modèles gratuits mis à la disposition des internautes par les fabricants de laine, qui circulent à travers le monde entier, les internautes elles-mêmes (hum, pas encore croisé d'homme dans cette activité, mais cela ne signifie pas qu'il n'y en a pas) créent des modèles, qu'elles offrent ou qu'elles vendent sur Internet, via des services comme Lulu.com ou Etsy, tandis que d'autres proposent des tutoriels sur YouTube. Les techniques voyagent, se partagent, se réinventent, les styles se renouvellent. Tout ça pour dire que beaucoup d'internautes font désormais du web l'une de leurs principales sources d'inspirations, et de modèles expliqués, gratuits ou payants.

Et l'iLiad, dans tout ça ? Eh bien c'est un formidable support pour emporter avec soi le ou les explications des modèles en cours de réalisation, ou qu'on souhaite étudier de plus près avant de se lancer dans un ouvrage. Pour partir en week-end, ou simplement pour s'installer confortablement au salon, c'est bien plus léger que le PC, avec tous les avantages que l'on connaît pour lire les modèles, directement mis à disposition en format pdf, ou très rapidement générés à partir d'une page web.

Très efficace. Et le stylet de l'iLiad se révèle ici précieux : en effet, il est rare qu'on réalise exactement les explications d'un modèle. Changement de taille, modification d'un détail, rectification d'une erreur de transcription ou de traduction : les patrons sont régulièrement annotés par les tricoteuses, ce que je peux faire sur l'iLiad exactement comme sur une revue papier.

Pas sûre que les concepteur de l'outil aient pensé à cette utilisation, mais, comme on peut le constater, travaux manuels traditionnels et nouvelles technologies peuvent faire bon ménage...

Aucun commentaire: